chapitre 10 : LA FORÊT ROYALE SOUS LA RESTAURATION, NOUVEAU CODE FORESTIER ET NOUVEAUX PROCÈS

Après l’épisode des Cent Jours, le vol de l’Aigle impérial se termine par le désastre de Waterloo et la forêt impériale de Grésigne retrouve son qualificatif de forêt royale avec l’arrivée de Louis XVIII, tandis que les communes des Pays grésignols alentour voient les nouveaux Maires, désignés par arrêté préfectoral, prendre leurs fonctions sous l’égide duLire la suite « chapitre 10 : LA FORÊT ROYALE SOUS LA RESTAURATION, NOUVEAU CODE FORESTIER ET NOUVEAUX PROCÈS »

chapitre 11 : DE 1850 A NOS JOURS, APOGEE ET DECLIN DE LA VIE FORESTIERE TRADITIONNELLE EN GRESIGNE

Nous voilà un demi-siècle après la Révolution : le territoire de la forêt de Grésigne a été rattaché en 1814 à la commune de Castelnau-de-Montmiral au détriment de celle de Puicelcy, et le pouvoir central vient de supprimer de façon définitive tous les droits d’usage dont la population des communes périphériques profitait en forêt depuisLire la suite « chapitre 11 : DE 1850 A NOS JOURS, APOGEE ET DECLIN DE LA VIE FORESTIERE TRADITIONNELLE EN GRESIGNE »

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer