chapitre 2 : PUYCELSI, UN OBSERVATOIRE PRIVILÉGIÉ POUR L’HISTOIRE DE LA FORET DE GRÉSIGNE

Avec l’existence de documents écrits, notre étude sur le passé de la Grésigne n’est plus celle à l’échelle des temps géologiques qui s’établit en millions d’années, ni celle des époques préhistoriques que l’on repère en centaines ou dizaines de milliers d’années, ni non plus celle de ces temps encore obscurs des siècles du Haut MoyenLire la suite « chapitre 2 : PUYCELSI, UN OBSERVATOIRE PRIVILÉGIÉ POUR L’HISTOIRE DE LA FORET DE GRÉSIGNE »

chapitre 5 : LA FORET DE GRESIGNE EN 1666, UNE FORET SOUMISE AU PILLAGE

En 1666, la Grésigne reste éloignée des centres de pouvoir dans un Haut-Languedoc qui a vu bien des guerres et des famines au cours des siècles précédents. Il faut attendre la seconde moitié du 17ème siècle pour que l’administration des Eaux-et-Forêts, quasi-impuissante jusque-là, puisse s’occuper efficacement d’un domaine royal aussi isolé que pouvait l’être laLire la suite « chapitre 5 : LA FORET DE GRESIGNE EN 1666, UNE FORET SOUMISE AU PILLAGE »

chapitre 6 : REFORMATION DE LA FORET DE GRESIGNE, JUGEMENTS ET SANCTIONS DE FROIDOUR EN 1667

Les nouvelles dispositions édictées par Froidour en Grésigne Expert forestier reconnu, le Commissaire Froidour prendra les mesures visant à mettre un terme aux pratiques dévastatrices des usagers riverains, « en déboutant plusieurs de leurs droits à toujours, en suspendant ou en interdisant pour dix ans ceux des autres, en punissant les délinquants suivant la rigueurLire la suite « chapitre 6 : REFORMATION DE LA FORET DE GRESIGNE, JUGEMENTS ET SANCTIONS DE FROIDOUR EN 1667 »

chapitre 10 : LA FORÊT ROYALE SOUS LA RESTAURATION, NOUVEAU CODE FORESTIER ET NOUVEAUX PROCÈS

Après l’épisode des Cent Jours, le vol de l’Aigle impérial se termine par le désastre de Waterloo et la forêt impériale de Grésigne retrouve son qualificatif de forêt royale avec l’arrivée de Louis XVIII, tandis que les communes des Pays grésignols alentour voient les nouveaux Maires, désignés par arrêté préfectoral, prendre leurs fonctions sous l’égide duLire la suite « chapitre 10 : LA FORÊT ROYALE SOUS LA RESTAURATION, NOUVEAU CODE FORESTIER ET NOUVEAUX PROCÈS »

chapitre 12 : L’ EVOLUTION DE L’EXPLOITATION FORESTIERE ET LES AMENAGEMENTS RECENTS DE LA FORÊT

Evoluant en fonction des besoins de la société environnante, les coupes de bois en Grésigne ont permis au cours des époques : la production de bois à usage agricole ou artisanal tels que bois de tournage (fuseaux, robinetterie…), objets de boissellerie divers, bois de fente pour les merrains de tonnellerie,construction (poutres de bois pour lesLire la suite « chapitre 12 : L’ EVOLUTION DE L’EXPLOITATION FORESTIERE ET LES AMENAGEMENTS RECENTS DE LA FORÊT »

BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DE LA FORET DE GRESIGNE

Ouvrages généraux – La plus belle Histoire de l’Homme – Comment la terre devint humaine, Langaney, Clottes, Guilaine, Simonnet , Edition du Seuil, 1998 – Histoire de la France Rurale, sous la direction de Georges Duby et Armand Wallon (tomes 1, 2, 3 et 4), Edition du Seuil, 1976 – Identité de la France, FernandLire la suite « BIBLIOGRAPHIE DE L’HISTOIRE DE LA FORET DE GRESIGNE »

annexe 1 : LES MEMOIRES DE BOURROUL SUR LE CANAL DE LA VERE

Les arguments du Sieur Bourroul, ingénieur géographe du Roi, devant les Etats du Languedoc à Montpellier (6 janvier 1748)  Intitulé « Navigation projetée sur la Rivière de Vère », ce premier mémoire de Bourroul a été présenté le 6 janvier 1748 à Montpellier auprès de « Nos Seigneurs des Etats (du Languedoc) », dans leLire la suite « annexe 1 : LES MEMOIRES DE BOURROUL SUR LE CANAL DE LA VERE »

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer