chapitre 9 : UNE FORET IMPÉRIALE, ENJEU DE RIVALITES ENTRE PUICELCY ET MONTMIRAL

La Révolution achevée, la mode n’est plus, dans le domaine des transports, à creuser ces voies d’eau navigables que le siècle de Louis XIV développa et multiplia à travers la France entière pour éviter le coût trop élevé des charrois par voie de terre. Sous le Consulat, on ne reprendra donc pas le projet deLire la suite « chapitre 9 : UNE FORET IMPÉRIALE, ENJEU DE RIVALITES ENTRE PUICELCY ET MONTMIRAL »

chapitre 10 : LA FORÊT ROYALE SOUS LA RESTAURATION, NOUVEAU CODE FORESTIER ET NOUVEAUX PROCÈS

Après l’épisode des Cent Jours, le vol de l’Aigle impérial se termine par le désastre de Waterloo et la forêt impériale de Grésigne retrouve son qualificatif de forêt royale avec l’arrivée de Louis XVIII, tandis que les communes des Pays grésignols alentour voient les nouveaux Maires, désignés par arrêté préfectoral, prendre leurs fonctions sous l’égide duLire la suite « chapitre 10 : LA FORÊT ROYALE SOUS LA RESTAURATION, NOUVEAU CODE FORESTIER ET NOUVEAUX PROCÈS »

chapitre 11 : DE 1850 A NOS JOURS, APOGEE ET DECLIN DE LA VIE FORESTIERE TRADITIONNELLE EN GRESIGNE

Nous voilà un demi-siècle après la Révolution : le territoire de la forêt de Grésigne a été rattaché en 1814 à la commune de Castelnau-de-Montmiral au détriment de celle de Puicelcy, et le pouvoir central vient de supprimer de façon définitive tous les droits d’usage dont la population des communes périphériques profitait en forêt depuisLire la suite « chapitre 11 : DE 1850 A NOS JOURS, APOGEE ET DECLIN DE LA VIE FORESTIERE TRADITIONNELLE EN GRESIGNE »

Chapitre 15 : AU DEBOUCHE DE LA FORET DE GRESIGNE, LA BASE DE LOISIRS VERE-GRESIGNE

La forêt de Grésigne, dont il est question dans cette étude sur son histoire, ne peut pas être considérée comme un territoire inaccessible et replié sur lui-même. Son histoire démontre que, même dans les périodes les plus terribles, le « sanctuaire » de la Grésigne vivait en symbiose avec son environnement naturel et humain. Mais, de nosLire la suite « Chapitre 15 : AU DEBOUCHE DE LA FORET DE GRESIGNE, LA BASE DE LOISIRS VERE-GRESIGNE »

annexe 3 : VENTES DE COUPES DE BOIS EN FORET DE GRESIGNE AU 20EME SIECLE

L’examen des documents relatifs aux ventes de coupes de bois en Grésigne permet, au cours des dernières cent années, de détailler leur contenu pour donner un aperçu et une analyse sommaire de leur évolution. Evolution heurtée avec des périodes de cours élevés, suivies d’années de crise hors des périodes de guerre. L’exploitation des coupes enLire la suite « annexe 3 : VENTES DE COUPES DE BOIS EN FORET DE GRESIGNE AU 20EME SIECLE »

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer